L’harmonie énergétique

LES CORPS SUBTILS DANS LE MASSAGE

Un massage, c’est un temps pour soi, un moment de pause dans le quotidien, une opportunité de ressourcement dans l’agitation quotidienne, une ouverture dans le flux abondant des pensées et des questionnements. Alors, quand vient ce moment, le corps peut se poser, le mental parvient à se libérer, les fonctions énergétiques stimulées se régénèrent et s’harmonisent.

Les principaux problèmes corporels, psychologiques ou énergétiques proviennent d’un encombrement, d’une mauvaise circulation, de la focalisation négative.

Le massage ayurvédique proposé facilite le drainage lymphatique et des autres tissus corporels (peau, nerfs, muscles, os…). Il éveille les sens et la vitalité, ouvrant à la communication avec soi-même. Il rétablit ou facilite le lien entre les tissus et les corps subtils, ce qui augmente l’énergie et l’unité. Il pacifie et développe le rapport à soi-même, ce qui augmente durablement la Joie intérieure.

Le contact de la main sur l’ensemble du corps relie la personne à elle-même. De la qualité de ce toucher, dépend l’énergie du soin, et donc le bien-être de la personne massée.

dos

Au-delà du corps physique, l’enveloppe énergétique est constituée des corps subtils, qui, comme des poupées russes, se superposent les uns aux autres.

On peut les distinguer comme suit (source : « Check-up psycho-bio énergétique au pendule » de Serge Fitz) :

  • Le Corps Physique, en relation avec le chakra racine, correpond à l’énergie vitale, à l’enracinement, la stabilité et a monde matériel ;
  • Le Corps Éthérique, en relation avec le chakra sacral, correspond  aux sentiments initiaux, au courant de la vie, la sensualité, la créativité, l’enthousiasme et l’étonnement ;
  • Le Corps Astral, en relation avec le chakra solaire, correspond au développement de la personnalité, l’élaboration de l’être, influence et pouvoir ;
  • Le Corps Mental, en relation avec le chakra du cœur, correspond aux qualités d’amour, de compassion, d’altruisme de soi ;
  • Le Corps Causal, en relation avec le chakra de la gorge, correspond à la communication, à l’expression créatrice de soi, à l’accès aux plans subtils ;
  • Le Corps Spirituel, en relation avec le chakra frontal, correspond à la connaissance, à l’intuition, au développement intérieur des sens et à la force mentale ;
  • Le Corps Divin, en relation avec le chakra coronal, correspond à l’accomplissement de soi, à l’union avec le tout, à la connaissance suprême grâce à la vision intérieur.

Le corps est une personne

Ainsi, lors d’un massage, c’est l’ensemble de ces dimensions qui sont en mouvement. Le masseur est impérativement centré, et détaché de toute volonté. Le toucher thérapeutique ainsi pratiqué développe sa qualité énergétique et permet à la personne massée de se connecter à ses propres ressources. Le massage touche à l’ensemble de l’histoire  de le personne massée, ses blocages et mémoires blessées

Par Jean-Baptiste ROUSSEAU

  • Recevoir ou avoir des précisions sur un soin HARMONIE.
Publicités

Journées Massage à Montpellier

Dès le mois de Décembre, je vous propose des journées de massage ayurvédique à Antigone.

La première aura lieu le 10 décembre prochain de 13h à 18h (Place de l’Europe), coordonnées en suivant le lien ci-dessous.

Chaque massage de 1 heure est à un tarif de 50 euros.

Pour vous inscrire, il vous suffit de suivre ce lien :

 Inscription en ligne

photo table de massage dans cabinet

Le Massage Ayurvédique

Le Massage Ayurvédique

Le massage ayurvédique vient d’une tradition multi-millénaire, l’ayurvéda. AYUR signifie la vie, la santé et VEDA correspond à la voie, l’enseignement.

Pratiqué au quotidien, ou sur recommandation d’un médecin, le massage ayurvédique vise notamment à équilibrer les « doshas » (tempéraments), stimuler le feu digestif (« agni ») et drainer l’ensemble des tissus du corps (« Dhatus »).

Il en résulte un mieux-être émotionnel, énergétique et physique, un éclaircissement du mental et une énergie plus fluide.

En voici une présentation par Expert Massage Academy.

Le massage ayurvédique – théorie

mains